Bribouilles

 

L’ écriture, souvent en résonance avec l’image, me donne l’illusion de lutter contre le temps destructeur des mémoires et des vies.

Mon enfance en Algérie, quittée en pleine violence à l’âge de 12 ans, m’a marquée pour toujours, et rendue sensible à tous ceux qui, victimes d’un exil encore plus déchirant, arrivent en France, sans même en connaître la langue.
En commençant à rassembler photos et textes, dispersés dans des carnets, l’idée m’est venue de créer ce site pour les partager : souvenirs d ’enfance ; mémoire des personnes de ma famille disparues ; récits de mes retours en Algérie ; bribes de cours donnés aux étrangers-exilés ; échappées hors du réel par le rêve …

J’essaie de fixer quelques éclats de bonheur ou de douleur ; je m’agrippe aux silhouettes qui s’éloignent.

Parfois d’autres voix se joignent à la mienne pour s’unir et se confondre.

 

Elisabeth Trouche